05 octobre 2006

Les chaussettes trouées Tome 1 avec Batist

Les chaussettes trouées
Tome 1 : La guerre du slip



Non, vous ne rêvez pas, nous sommes bien dans un village français, calme et paisible, loin de la ville et de ses soucis… La jolie bourgade de Bonchamps du Mesnil quelques années avant mai 68 et les changements qui en résultèrent.
Gégé crotte de nez, Raoul la boule et Marie, trois enfants du village, s’ennuient en ces jours de printemps : que faire à la campagne quand on a 10 ans ? Les vacances sont dans deux jours, encore deux longues journées avant de pouvoir vivre des aventures fantastiques.



N’ayant pas d’idée, ils décident de faire une farce au vieil Albert, le postier grincheux du village, qui surveille son potager depuis qu’il est à la retraite. Les personnes qu’il n’aime pas subissent ses longues diatribes et parfois même un coup de canne. Les trois garnements réussissent leur sale coup… Albert ne les oubliera pas !
Lors de leur virée, nos trois petits diables rencontrent le gentil et bon élève, le bien nommé Emile le fayot. Ils le capturent puis le forcent à faire leurs devoirs sous la menace. Erreur impardonnable ! Emile est le petit cousin de Gaston, le chef de bande des chaussettes trouées. Cet acte est une déclaration de guerre.
Gégé s’est permis cet outrage car son frère Antoine dit Toitoine la tatane est le chef de la bande du ruisseau. Tandis que Raoul surveille Emile, Marie et Gégé montent sur une vache et foncent tout droit sur une porcherie. Le drame est tout proche…



En effet, ils lancent des pétards sur les cochons qui, pris de panique, cassent l’enclos et se sauvent. Le village va ainsi connaître sa première invasion porcine.
Le lendemain, le maire annonce à la classe qu’il mènera une enquête et retrouvera les coupables. Emile est absent, il s’est rendu chez ses cousins du village voisin pour y trouver des renforts.
Après la guerre du cochon, Quercy va subir la guerre du pantalon !


04 octobre 2006

En avant première !!

Les trois petits cochons

En attendant la sortie des 7 nains et demi ( fin octobre) un petit retour sur les trois petits cochons (Tarek & Aurélien Morinière) !!

Il était une fois une gare dans une forêt pas comme les autres…
Un loup habillé à la mode ashkénaze descend d’un train venant de Pologne. Ce train ne comporte qu’un unique wagon transportant ce passager tant attendu. Le wagon est tiré par une locomotive des premiers temps de la révolution industrielle, une sorte d’engin sorti de l’esprit de monsieur Jules Verne. Le loup au prénom peu courant, Shalom le lupus de Varsovie, descend donc à un arrêt, par ailleurs terminus de la ligne, « Forêt des véritables contes ».
Au même moment un train plus oriental, le transarabian, dépose un loup bédouin au même arrêt mais sur le quai qui fait face à celui du lupus polonais. Ce n’est autre que ce brave Salam, loup espiègle d’Arabie et d’ailleurs…
Sait-il que son cousin éloigné est tout proche ?
Les deux loups regardent chacun dans une direction opposée comme si la situation était normale. Soudain un vieux bonhomme transportant un gros grimoire sous son épaule apparaît sur une branche qui trône au dessus de la voie.
Le vieil homme s’adresse aux deux loups : « Bienvenue dans la forêt des véritables contes ! Le comité des jeunes lecteurs vous a choisis pour vivre une aventure extraordinaire… Les pages sont comptées, alors écoutez ce que j’ai à vous dire. »

et des images rien que pour vous : croquis, couverture non-retenue...