04 octobre 2006

Les trois petits cochons

En attendant la sortie des 7 nains et demi ( fin octobre) un petit retour sur les trois petits cochons (Tarek & Aurélien Morinière) !!

Il était une fois une gare dans une forêt pas comme les autres…
Un loup habillé à la mode ashkénaze descend d’un train venant de Pologne. Ce train ne comporte qu’un unique wagon transportant ce passager tant attendu. Le wagon est tiré par une locomotive des premiers temps de la révolution industrielle, une sorte d’engin sorti de l’esprit de monsieur Jules Verne. Le loup au prénom peu courant, Shalom le lupus de Varsovie, descend donc à un arrêt, par ailleurs terminus de la ligne, « Forêt des véritables contes ».
Au même moment un train plus oriental, le transarabian, dépose un loup bédouin au même arrêt mais sur le quai qui fait face à celui du lupus polonais. Ce n’est autre que ce brave Salam, loup espiègle d’Arabie et d’ailleurs…
Sait-il que son cousin éloigné est tout proche ?
Les deux loups regardent chacun dans une direction opposée comme si la situation était normale. Soudain un vieux bonhomme transportant un gros grimoire sous son épaule apparaît sur une branche qui trône au dessus de la voie.
Le vieil homme s’adresse aux deux loups : « Bienvenue dans la forêt des véritables contes ! Le comité des jeunes lecteurs vous a choisis pour vivre une aventure extraordinaire… Les pages sont comptées, alors écoutez ce que j’ai à vous dire. »

et des images rien que pour vous : croquis, couverture non-retenue...